Magsacem
Prix Sacem du droit d'auteur
Interview Clarika et Daphné
Interview Paco Ibanez
Adhérez à la Sacem
Interviex Juliette Greco et Abd Al Malik
Sacem Plus
Les oeuvres en ligne - Sacem

Magsacem n°87

Envoi par e-mail
fleche  Envoyer cette page à vos amis  fleche
Votre nom * fleche
E-mails de vos amis * fleche  Séparez les adresses e-mail par une virgule.
L'objet de l'e-mail fleche
Le message fleche
Saisir les lettres inscrites *
dans le champs ci-contre
fleche  captcha
Ce champ est obligatoire.   send
Mai - Août 2013

Sommaire

MagSacem 87
  • A la une : Réseaux sociaux, mon univers incontournable !

  • Décryptage : Espagne. Copie privée terrassée, culture déglinguée !

  • Portrait : Dominique A

  • Coulisses : Taratata. C'était l'autre télé live !
     
  • Agenda culturel : Académie de Musique de chambre, Soirées Klaxon, Cabaret contemporain, Saint-Emilion Jazz Festival, Festival international du film de La Rochelle, La contrebasse voyageuse….

A la une

Réseaux sociaux, mon univers incontournable

Services de musique en ligne, chaînes musicales, téléchargement…
Les habitudes d’écoute et de consommation de la musique ont changé, et dans le même temps, bouleversé l’écosystème musical. Et si, derrière les défis à relever, le Web cachait un florilège d’opportunités pour la création musicale ? Créatrice de lien social par excellence, la musique est en tout cas la première industrie culturelle à s’être emparée de manière proactive des réseaux sociaux. Reportage.

> Focus : Musique on line, ADSL… ça rapporte quoi ?

Espagne : Copie privée terrassée, culture déglinguée !

Déjà frappé de plein fouet par la crise économique, assommé par une hausse de 8 à 21 % de la TVA, le secteur culturel espagnol a récemment reçu le coup de grâce avec la mise à mort de la copie privée, dont le montant est passé de 115 millions… à 5 millions d’euros. Les importateurs de supports numériques ont remporté, en Espagne, une première victoire dans leur stratégie visant à démanteler ce dispositif dans les nombreux pays européens où il est appliqué.

Taratata : c'était l'autre télé live

Face à l’étroitesse des fenêtres télévisuelles consacrées à la musique live, Taratata a développé avec succès une stratégie digitale originale en phase avec son identité forte.

Après avoir failli être sacrifiée sur l’autel de la rigueur, Taratata survivra finalement à la rentrée… sur Internet.
> Musique et chanson sacrifiées à la télévision : la Sacem mobilisée.
4 émissions importantes liées à la musique et à la chanson française disparaissent des écrans de France Télévisions. La Sacem s’alarme de cette hémorragie qui confirme la tendance constatée ces dernières années quant au recul de la présence de la musique dans les médias audiovisuels.
Retour en haut de page