Circulation en ligne des œuvres

Envoi par e-mail
fleche  Envoyer cette page à vos amis  fleche
Votre nom * fleche
E-mails de vos amis * fleche  Séparez les adresses e-mail par une virgule.
L'objet de l'e-mail fleche
Le message fleche
Saisir les lettres inscrites *
dans le champs ci-contre
fleche  captcha
Ce champ est obligatoire.   send
Digital Data Exchange annonce de Nouvelles Normes pour les Programmes Télévisés et les Films
Digital Data Exchange (DDEX) a été créée pour développer un ensemble de messages pour la communication d’informations liées à la circulation en ligne des œuvres musicales, dans un premier temps.

Aujourd’hui, DDEX annonce deux normes importantes qui établissent un format commun (en XML) d’échange d’informations sur les programmes télévisés, les films et les vidéos.

- La première norme permet aux propriétaires de contenus d’envoyer aux revendeurs et agrégateurs en ligne des informations à fournir au consommateur.
- La deuxième norme permet aux détaillants et agrégateurs en ligne d’envoyer aux propriétaires de contenus des informations sur les ventes et utilisations des oeuvres.

«Les normes DDEX actuelles couvrent déjà la quasi-totalité des modèles commerciaux audio imaginables; ces nouvelles normes s’appliquent aux programmes télévisés, films et vidéos» indique Bernard Miyet, président du directoire de la Sacem, un des membres fondateurs de DDEX.

Lors d’une réunion* qui se tiendra le 6 novembre à Sunnyvale, en Californie, tout acteur impliqué dans les médias en ligne, pourra être renseigné sur la structure et les modalités de mise en œuvre de ces normes. Les sociétés qui les utilisent déjà pourront expliquer précisément comment elles ont relevé ce défi.

«Tandis que le monde du multimédia numérique continue de se développer, les organisations impliquées dans DDEX sont de plus en plus intéressées par la gestion des informations sur les programmes télévisés, les films et les vidéos. Les efforts et ressources consacrés à l’évolution des normes DDEX au cours de ces trois dernières années nous permettent aujourd’hui de disposer de normes stables et efficaces que les sociétés peuvent mettre en œuvre en toute sécurité» déclare Chris Amenita de l’ASCAP et président de DDEX.

Les normes développées depuis la création de DDEX ont récemment été améliorées pour répondre aux exigences du plus grand nombre possible d’’organisations : de nouvelles mises à jour sont prévues à partir du milieu de l’année 2010.

DDEX a également annoncé une troisième norme (Digital Sales Report) qui permet de transmettre les ventes et les utilisations aux maisons de disques et aux sociétés de gestion de droits musicaux. Elle est basée sur le format « flat file » (et non XML), ce qui signifie que des applications simples telles qu’Excel et les fichiers.csv peuvent être utilisées.

Elle a été créée pour faciliter l’accès de toutes les sociétés à DDEX.
« Comme toujours, DDEX a été à l’écoute de toutes les sociétés du secteur de la musique numérique. » précise Chris Amenita.

« Nous sommes certains que cette troisième norme permettra à un grand nombre de sociétés d’être compatibles DDEX en utilisant les applications courantes telles qu’Excel et sans avoir recours aux investissements que les plus grandes sociétés peuvent faire lorsqu’elles mettent en œuvre le format XML ». ajoute Bernard Miyet.

Deux autres mises à jour ont été publiées : la Digital Sales Report Message Suite (Simple Profile) et la Message Transfer Via FTP. Voir l’intégralité de ces normes sur http://www.ddex.net/evaluation/form.html.

 

Ddex


DDEX a été créée en 2006 pour développer un ensemble unique de messages pour la communication d’informations liées à la circulation en ligne des œuvres. Ces messages permettent l’identification des informations nécessaires pour fournir du contenu multimédia numérique au consommateur et transmettre en retour l’état des ventes aux sociétés propriétaires des contenus, ainsi que les modalités communes d’échange de ces données entre sociétés. DDEX a été constitué en 2006 par les grandes sociétés et organisations internationales impliquées dans la chaîne de valeur de la musique numérique. Initialement, DDEX a porté ses efforts sur la chaîne de valeur de la musique numérique, mais il encourage désormais l’adhésion des parties prenantes dans tous les domaines multimédias.

Les membres fondateurs de l’organisation sont des producteurs de disques; EMI Music, Sony Music, Warner Music Group, Universal Music Group. V2 Music Limited, the Orchard; des sociétés d’auteurs des États-Unis, Royaume-Uni, France et Espagne : The American Society of Composers, Authors and Publishers (ASCAP), The Harry Fox Agency Inc. (HFA), PRS for Music, SACEM, Sociedad General de Autores y Editores (SGAE); et des prestataires de services numériques : France Telecom, Nokia, RealNetworks Inc®, et Telefónica Servicios de Música S.A.U., AOL, Apple Computer Inc., Microsoft Corp.

Parmi les autres membres figurent : BMI, Broad Street Digital, Buma-Stemra, Canadian Musical Reproduction Rights Agency Ltd., Consolidated Independent, IODA, Korean Association of Phonogram Producers, MACH S.a.r.l., Media Metro LLC, Muzak LLC, Nielsen Music, Nordisk Copyright Bureau (NCB), Phonographic Performance Ltd, QPass, RoyaltyShare Inc., SIAE, SCPP, SOCAN, SODRAC, Sony Connect, SUISA, All Media Guide, LLC, APRA. Edel Music Group, Geneva Media, LLC, Music Reports, Inc.. PassAlong Networks, Tradescape, Inc. et SESAC, Inc.

L’adhésion au DDEX est ouverte à tout acteur de la chaîne de valeur des contenus multimédias numériques.


Contacts :
Elisabeth Anselin (France)
elisabeth.anselin@sacem.fr
+ 33 1 47 15 45 32

Fabienne Herenberg (International)
fabienne.herenberg@sacem.fr
+ 33 1 47 15 45 55


Les raisons sociales des sociétés et les produits mentionnés dans le présent document peuvent être des marques commerciales de leurs propriétaires respectifs.

*Voir les informations sur l'heure et le lieu de la réunion du 6 novembre sur www.ddex.net
Inscriptions par courrier électronique : secretariat@digitaldataexchange.com

 

Archives 2009

Nos réponses à vos questions
La copie privée
Les métiers de la musique
 L'association "Tous pour la musique" présente "Les mille et un métiers de la musique".

Qui a créé quoi ?

Application Smartphone disponible !

Retrouvez le catalogue des oeuvres de la Sacem sur votre smartphone

Téléchargez l'application sur App Store et Google play

Appli mobiles

Palmarès
Palmarès des 20 premiers

Top 20 des morceaux ayant généré le plus de droits en provenance de France et de l'étranger, et des tournées ou spectacles musicaux.

Retour en haut de page